L'Arche à Lyon et l'Eglise

"Sur le chemin qu'elle parcourt depuis plus de trente ans, l'Arche est devenue un germe providentiel de la civilisation de l'amour, un germe véritable et porteur d'un dynamisme évident". Jean Paul II

Tombe du frère Roger Schutz, fondateur de la communauté de Taizé


Tout en célébrant avec ceux et celles qui se reconnaissent appartenir à d'autres traditions religieuses (Islam, judaïsme, hindouisme) et dans le respect des agnostiques et athés, la communauté de l'Arche à Lyon, en référence à la très grande majorité de ses membres se définit comme une communauté chrétienne de confession catholique.
 
Son ouverture à l'oecuménisme la rend sensible à cette dimension de la pratique chrétienne qu'elle peut retrouver à Taizé (à 1h15 de route de Lyon) tel que l'a souhaité le fondateur de cette communauté, frère Roger Schutz aujourd'hui décédé.

Elle est en lien avec l'Évêque du lieu, et les prêtres du diocèse de Lyon. Elle accueille des pasteurs et des prêtres des différentes confessions chrétiennes, et des représentants des différentes religions auxquelles adhèrent ses membres.
benediction%20foyers.JPG
Mgr Thierry Brac de la Perrière procèdant à la bénédiction des nouveaux foyers au 24 rue Paul Sisley à Lyon 3ème

La Communauté propose chaque fois que nécessaire à Monseigneur Barbarin, cardinal archevêque de Lyon, de nommer un prêtre accompagnateur de la communauté de l'Arche à Lyon pour des mandats renouvelables de quelques années..


Chaque année si possible la communauté toute entière est invitée, dans le respect des croyances ou des incroyances, à un déplacement vers un lieu chargé d'histoire sur le plan spirituel. C'est le "pélerinage", un moment différent, en dehors de toute routine, pour se reposer les questions du sens de l'action, du sens de la vie, dans un environnement porteur. C'est aussi l'occasion d'échanges fraternels dépouillés pour une part des entraves habituelles lièes à la hiérarchie institutionnelle.


Assise, pèlerinage communautaire, avril 2006